Twitter

CHU et ARS sur Twitter : une courbe qui ne se tasse pas

CHU et ARS Sur Twitter - novembre 2020



Alors que nous sommes au cœur du deuxième confinement, à nouveau confrontés à un pic épidémique, nous avons voulu observer l’activité des CHU (Centres hospitaliers universitaires) et des ARS (Agences régionales de santé) sur Twitter. Il y a six mois, ces établissements de santé s’étaient fortement mobilisés sur les réseaux sociaux pour informer, expliquer et diffuser les consignes sanitaires. Cependant certaines régions étaient beaucoup plus touchées que d’autres.

Aujourd’hui, alors que plus personne n’applaudit les soignants à 20 heures, alors que nous ne découvrons plus les gestes barrières et que l’espoir d’un vaccin se rapproche, il faut constater que si les audiences de ces établissements publics continuent de croître, l’engagement n’est plus aussi fort qu’au printemps.

Découvrir notre précédente étude (avril 2020):
« COVID-19 : sur Twitter (aussi), CHU et ARS sont en première ligne« 

// Les CHU sur Twitter : « La Covid mais pas que…. »

Twitter est (toujours) le réseau social le plus investi par les CHU. Plus de 9 centres hospitaliers sur 10 comptent plus de 1.000 abonnés . À l’heure actuelle, 5 CHU sur 10 sont actifs quotidiennement. Voici le classement des comptes par nombre d’abonnés :

Le classement par abonnés change assez peu par rapport à avril. Notons la progression du CHU de Bordeaux (+1) de l’AP-HM (+3) des Hospices Civils de Lyon (+2).

En six mois, avec le déconfinement et l’été la croissance du nombre d’abonnés pour les CHU s’est légèrement tassée (12% en moyenne). Certains creusent l’écart, d’autres ont tout bonnement perdu des abonnés. Mais l’influence se mesure aussi au ratio abonnés/abonnements et à ce jeu, ce sont le CHR Metz-Thionville (162/1) AP-HP (45/1) le CHU Rouen (43/1) qui s’en sortent le mieux.

Si l’on observe les chiffres des abonnés sur deux ans (2018 > 2020), certaines croissances sont impressionnantes : + 4.275% pour le Chu de la Réunion, + 224% pour le CHU de Caen, + 218% pour le CHU de Reims…. Notons que ces comptes sont arrivés tardivement sur Twitter et ont un nombre d’abonnés encore modeste.

Les tweets des CHU

Nous avons analysé 732 tweets publiés par les différents CHU français, sur la période du 20 au 30 octobre 2020. Voici quatre tendances que nous pouvons observer :

  • Les CHU retweetent beaucoup : 44% des tweets sont des retweets
  • En moyenne, les CHU ont publié environ 2,5 tweets/jour
  • 58% des tweets originaux comptent au moins 1 emoji dont : ➡ et 🎀
  • Les hashtags les plus utilisés dans les tweets sont : #Covid19 (317) #Cancer (37) #MoisSansTabac (20) #TousantiCovid (19) #Confinement (18)
  • En moyenne, les tweets originaux des CHU obtiennent 7.3 RT et 14 likes

L’analyse des tweets nous montre une activité plus réduite que pendant la première vague. D’une part, les CHU sont légèrement moins actifs, leurs tweets génèrent un peu moins d’engagement qu’en avril dernier. D’autre part, si la #Covid19 occupe toujours une place importante dans le contenu publié, d’autres sujets ont émergé. L’emoji « virus » 🦠 a été détrône par le ruban rose 🎀 de l’opération #OctobreRose


// Les ARS sur Twitter : lancées à pleine vitesse

Désormais, 8 ARS sur 10 ont plus de 1.000 abonnés sur Twitter. Et 8 sur 10 postent au moins une fois tous les deux jours. Quasiment toutes les ARS (sauf Occitanie, Bretagne et Martinique) disposent de comptes Twitter vérifiés et c’est là une grosse différence avec les CHU.

Avec une croissance moyenne de 218% de leur nombre d’abonnés en dix mois, l’effet COVID-19 est indéniable. Certaines régions ont découvert leur ARS. Ce tableau n’inclut pas les comptes des ARS Bretagne et Martinique créés plus récemment.

Les ARS Guyane, Hauts-de-France et Occitanie, avec respectivement +110%, +43% et +42% en six mois, ont les croissances les plus impressionnantes de la séquence.

Les tweets des ARS

Nous avons analysé les 718 derniers tweets publiés par les différentes ARS, postés entre le 23 et le 30 octobre 2020. Voici quelques enseignements :

  • Avec 54% de tweets originaux (hors RT), les ARS tweetent un peu plus qu’elles ne retweetent
  • En moyenne les ARS ont publié 5 tweets/jour.
  • 42% des tweets comptent au moins 1 emoji dont : 🔴 et 📢
  • Les hashtags les plus utilisés dans les tweets originaux sont : #Covid19 (491) #confinement (37) #MoisSansTabac (35) #TousAntiCovid (27) #GestesBarrière (15)
  • En moyenne, les tweets originaux (hors RT) des ARS obtiennent 9 RT et 11 likes

Voici les 10 tweets qui ont généré le plus d’interactions sur la période :

Sans surprise, ce sont les tweets dédiés aux chiffres médicaux qui obtiennent le plus de réactions. Les ARS restent dans leur rôle.

Conclusion

Quelques mois de crise aiguë et d’exposition médiatique intense auront suffi à démultiplier les audiences de ces institutions publiques de santé sur les réseaux sociaux et sur Twitter en particulier.

C’est, pour elles, une occasion unique de mieux faire connaitre leurs métiers, leur rôle et aussi les difficultés auxquelles elles doivent faire face. Dans un contexte où les chiffres sont scrutés et analysés quotidiennement et où l’on a collectivement re-mesuré toute l’importance des politiques de santé publique, la pression sur leurs épaules est cependant forte. Pour y faire face, il faut des professionnels de la communication, en nombre. Il est, de plus, indispensable qu’une culture de la communication infuse dans les directions générales.

Face à une crise qui dure, alors que nous sommes en phase de risque de « sur-accident » (saturation des places en réanimation, report des opérations, détresses psychologiques…) que feront les CHU et les ARS de cette audience, de cette tribune qui leur ait offerte ?

Canévet et Associés accompagne les établissements publics (de santé, enseignement supérieur, recherche, etc.) dans l’analyse de leur environnement de communication, de leurs retombées presse, de leur présence en ligne, pour extraire du bruit les sujets de fond et aider la direction et le service communication à la décision. Tous les mois, nous publions des newsletters de veille, dont une consacrée à la communication Santé.

Vous avez aimé ? Vous pouvez partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *