#ComESR

Étudier à l’heure du Covid-19 : les lycéens et étudiants s’adaptent à la crise

ENQUÊTE IFOP / CANÉVET & ASSOCIÉS

Quelles sont les conséquences de la crise du Covid-19 sur les élèves de terminale et les étudiants ? Alors que la fin d’année universitaire se profile, nous avons voulu connaître l’état d’esprit des lycéens et des étudiants après plus de deux mois marqués par de nombreux bouleversements dans leur vie. S’ils ne cèdent pas à la panique, ils s’inquiètent tout de même de la future rentrée universitaire.

>>> Pour télécharger les résultats détaillés du sondage <<<


Les chiffres //

Deux mois de cours à distance et de bulletins d’informations dédiés à la situation sanitaire actuelle auront suffi à infléchir significativement les perspectives des lycéens et étudiants, à court et à moyen termes. C’est ce qui ressort de notre sondage, réalisé en partenariat avec l’IFOP.

L’impact de la crise liée au Covid-19 sur les projets et ambitions des étudiantes et étudiant tient en trois volets :

  • En matière d’orientation, le mot d’ordre pour l’année universitaire 2020-2021 est “plus proche, moins cher”
    • 1 bachelier sur 4 reconnaît que la crise a un impact sur ses choix d’orientation. Prime est donnée aux formations plus proches du domicile (73%) et moins onéreuses (65%).
    • Près de la moitié (45%) des sondés qui avaient prévu d’étudier ou de travailler à l’étranger ont décidé d’y renoncer.
  • En ce qui concerne la poursuite des études, l’inquiétude est présente, mais elle est maîtrisée :
    • 60% des élèves pensent dès aujourd’hui que les conditions d’enseignement à l’heure du Covid-19 ont eu ou vont avoir un impact négatif sur leurs études. Une inquiétude qui est bien plus prégnante chez les étudiants d’université (68% contre 51% hors université).
    • 42% des sondés pensent que ces conditions d’enseignement auront un impact négatif sur leur carrière, un chiffre qui monte à 64% pour les 5e années et plus, dont l’insertion professionnelle doit se faire à très court terme.
    • Les mesures visant à assurer la continuité pédagogique ont été bien reçues (67% les ont trouvé efficaces), mais seule une courte majorité (56%) est prête à suivre une nouvelle année à distance : bien moins que leurs aînés en entreprise qui ont eu une expérience très positive du travail à distance.
  • Les élèves ont confiance en leur établissement, la communication faite par les universités et le écoles durant la crise semble avoir porté ses fruits. Mais ces bons résultats doivent plutôt être pris comme une responsabilité qu’un blanc-seing :
    • ¾ des élèves font confiance aux établissements pour garantir des enseignements de qualité et la valeur de leur diplôme, 70% pour articuler un retour à la normale et 65% pour les protéger du virus sur place.
    • En revanche, la majorité des sondés s’inquiète des conditions d’enseignement (64%), de la vie extra-scolaire (56%), et des conditions sanitaires (55%) lors du retour en présentiel.

Notre analyse //

“Une année scolaire amputée de plusieurs mois, des examens et concours bouleversés, tout cela laisse des traces, analyse Manuel Canévet, consultant et fondateur de Canévet & associés. Le flou qui entoure la prochaine rentrée de septembre et le déroulement de l’année universitaire suscite des inquiétudes chez les étudiants sans que cette inquiétude confine encore à la panique. La communication de crise des établissements, bien perçue par les étudiants, y est certainement pour beaucoup. Universités et écoles disposent donc d’un capital de confiance auprès de leur usagers. Mais ce capital peut malheureusement très vite être dilapidé : les établissement devront réussir l’accueil de ces étudiants dans un contexte dégradé en septembre, tout en maintenant leur confiance à moyen terme sur les fondamentaux : la qualité des enseignements, l’insertion professionnelle et plus globalement leur expérience en tant qu’étudiant.”

Contact presse.
Paul Luce • 06 68 30 97 89 • paul@canevetetassocies.fr
Céline Authemayou • 06 60 64 16 95 • celine@canevetetassocies.fr

Le thread Twitter.

https://twitter.com/Manuel_MC/status/1265672565193924608

Ils en parlent

Le Coronavirus a eu un impact sur les choix d’orientation des étudiants – Le Figaro Etudiant

47 % des étudiants jugent que leur établissement a communiqué « régulièrement » avec eux – AEF Sup Recherche (payant).

Les étudiants satisfaits de la continuité pédagogique mais inquiets pour la reprise – Newstank (payant)

Les étudiants en filières technologiques et scientifiques plus inquiets pour leur avenir – L’Usine Nouvelle.

Coronavirus : les lycéens et étudiants inquiets pour la reprise d’études, selon un sondage – Vousnousils

42% des lycéens et étudiants redoutent l’impact de la crise – Air of Melty

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *